Sélectionner une page

Etre noire n’est pas obligatoirement synonyme d’exclusion. Etre noire c’est tout simplement avoir la peau noire. Inutile de suranalyser la chose. Pour moi ce n’est pas un handicap, mais une vertu. Je suis ma propre référence. 

Rootencial a rencontré Ruth Ndoumbe Nvumba, spécialiste du triple saut âgée de 29 ans, née à Madrid de parents d’origines camerounaises et guineo équatoriennes. Dans cette entrevue, Ruth évoque son parcours en tant qu’athlète professionnelle.

On peut dire que les chiffres qu’elle mentionne sont stupéfiants ! Elle a été championne junior de triple saut au niveau national (Espagne) onze fois, et par trois fois elle a obtenu ce titre lors de compétitions adultes. Elle a terminé quatrième lors du championnat européen et septième lors du championnat mondial des moins de 18 ans. Elle a également remporté une demi-douzaine de titres au sein de clubs espagnols, et a représenté ce pays lors de compétitions internationales.

Malgré son succès, Ruth n’avait jamais envisagé de faire du triple saut sa profession et la base de sa future carrière. C’est son désir constant de dépassement de soi et son attrait pour les défis personnels qui l’ont conduite à pratiquer cette discipline. Elle explique que son engagement dans l’athlétisme résulte de son esprit de compétition et de son goût pour les efforts quotidiens que cette discipline exige. Pour elle, dès lors que l’on pratique un sport pour soi-même, on est plus impliqué, plus déterminé et plus combatif. Cela a donc plus de sens.

Au cours de sa carrière d’athlète, carrière on ne peut plus technique et exigeante, elle s’est rendu compte que chaque pavé de la route menant au succès, aussi petit soit-il, peut devenir un obstacle ou un défi pouvant compromettre votre réussite. Ainsi, elle considère tous les défis comme étant importants, qu’ils semblent insignifiants ou gigantesques.

Malgré son blessure de 2016, l’année des Jeux Olympiques, Ruth est fière d’avoir surmontée cette mésaventure, et se sent d’autant plus forte aujourd’hui. De plus, elle est enchantée par son coach, par sa famille, par sa carrière et par les expériences tant positives que négatives qui l’ont aidée à se construire.

Quiconque souhaite s’impliquer corps et âme dans une discipline sportive ou dans l’industrie du divertissement, devra travailler d’arrache-pied pour être le/la meilleur(e).

Pour réussir, il faut faire des efforts. C’est la clé de la réussite. Voici le message que Ruth souhaite transmettre aux jeunes qui envisagent une carrière dans le sport, le cinéma ou encore la danse, car le spectacle qu’ils procurent les incidents à vouloir être les meilleurs. Selon elle, les capacités et le talent ne sont pas les ingrédients les plus importants pour réussir. La détermination, les efforts, la lutte quotidienne, la discipline… Voilà ce qui a le plus d’importance.

Ce sont plein de petites choses qui t’aident à progresser. Toutes ces choses, bien que minimes à tes yeux, font bel et bien partie de ton chemin vers la réussite. Assemblées, elles se transforment en quelque chose de plus grand et matérialisent ce chemin.

Bien qu’étant le plus souvent seule lors des compétitions, Ruth insiste sur le fait qu’il était crucial pour elle de rester concentrée et de ne jamais perdre de vue ses objectifs, même quand le public doutait de ses capacités simplement sur la base de sa couleur de peau. Malgré cela, elle n’a jamais vu son appartenance à la communauté noire comme un frein, mais plutôt comme une motivation supplémentaire de prouver au monde entier qu’elle était capable d’atteindre ses ambitions.

Ruth explique également que son environnement familial a grandement participé à son développement personnel. Dès son plus jeune âge, elle avait conscience de son individualité et a appris à en être fière. Elle en est venue à considérer ses origins africaines comme une vertu, une opportunité de croissance et de comme une force. Elle ne se définit pas par rapport aux autres, mais par rapport à elle-même.

Je suis fière de toutes les choses que j’ai réussi à effectuer jusqu’à présent. Ceux sont elles qui m’ont aidée à devenir celle que je suis aujourd’hui. Cependant, je suis également fière des choses que je n’ai pas forcément réussi à réaliser, car elles m’ont permises de me concentrer sur les autre et de les consolider.

Pin It on Pinterest

Share This